Comment faire son bilan professionnel de l’année écoulée ?

J’ai commencé à réfléchir à mon BILAN personnel et professionnel de l’année écoulée pour le partager sous la forme d’un article.

J’ai reçu pas mal de mails récemment sur ce thème dans les newsletters des personnes que je suis.

Dans la majorité des cas il faut l’avouer, c’était assez inintéressant.

Et j’ai trouvé que c’était surtout extrêmement ÉGOCENTRIQUE de vous raconter mon année alors que ce qui est important c’est que je puisse vous aider à faire VOTRE propre bilan.

Car ce n’est pas si facile.

Vous avez essayé ?

Moi qui suit habitué à réfléchir et à structurer mes idées en quelques instants, j’ai eu du mal à avoir une vision GLOBALE de mon année.

Pourquoi ?

Parce que je n’avais pas les bonnes questions CENTRALES.

Celles qui permettent de faire un bilan RAPIDEMENT.

Car une année entière c’est long.

C’est TRÈS long.

Impossible de se souvenir de tout.

Alors voici ma proposition pour que vous puissiez réaliser votre propre bilan professionnel en vous amusant et en quelques minutes.

Les 6 questions qui aident à faire son bilan professionnel

Question 1 : « Quels sont mes SUCCÈS de l’année? »

C’est plus sympa et motivant de commencer par ce qui a bien fonctionné…

En général c’est assez facile à trouver.

Cela peut aller des petits succès (« J’ai réussi à organiser ma 1ère visioconférence ») à de GROS succès (« J’ai doublé mon chiffre d’affaires de l’année en travaillant quasiment la même quantité »).

Ce qui est important c’est de faire la liste complète et de détailler « POURQUOI » c’était un succès.

Vous allez ainsi identifier ce qui a fonctionné commercialement ET sûrement ce qui vous a mis en JOIE.

Et la JOIE il faut la rechercher en tant que CARBURANT de votre motivation.

Question 2 : « Quelles NOUVELLES HABITUDES POSITIVES ais-je mis en place cette année? »

C’est question est un peu plus difficile mais elle est ESSENTIELLE.

Premièrement car si vous n’en avez pas mis en place, il va falloir sérieusement y réfléchir.

Et deuxièmement car c’est important de prendre de la HAUTEUR sur nos actions.

Cela s’appelle la MÉTACOGNITION et c’est très efficace pour PROGRESSER dans la vie (consulter la définition en cliquant ici).

Dans mes nouvelles habitudes positives, j’ai marqué « La salutation au soleil (quasiment) chaque matin ».

C’est énorme l’effet des assouplissements sur la sensation de BIEN-ETRE.

Et je suis même plus performant dans tous les sports que je fais.

Moi qui était plutôt « série de 15 pompes », j’aurais aimé installer la ROUTINE du Yoga dès mon enfance.

Un autre exemple de nouvelle habitude positive ?

Dès que je dois travailler sur quelque chose de complexe (rédiger un article, mapper un livre, planifier ma semaine…) je SANCTUARISE le moment.

C’est à dire que je deviens INJOIGNABLE.

Je disparais de la planète.

C’est très efficace pour garder mon ATTENTION et ainsi ALLER VITE.

Car si vous ne me connaissez pas je cherche à OPTIMISER au maximum mon temps pour PRIVILÉGIER les activités qui me nourrissent (le surf, ma famille et plein de projets à impact positif).

A vous d’identifier VOS bonnes nouvelles habitudes de l’année

Même si elles ne font pas encore partie intégrante de votre vie.

Les identifier ET les inscrire sur un papier, c’est DÉJÀ les faire exister pour votre CERVEAU.

Question 3 : « Quelles sont mes NOUVELLES COMPÉTENCES acquises cette année? »

C’est une question qui peut être difficile (voir impossible) si vous commencez par cette question.

Mais comme vous avez commencé par vos SUCCÈS et vos NOUVELLES HABITUDES, vous allez pouvoir vous en inspirer pour analyser vos nouvelles compétences.

Moi par exemple j’ai mis en place un SYSTÈME automatisé pour vendre mes formations en ligne (c’est dans mes succès de l’année).

Pour aller plus vite, j’ai suivi une formation de « Formateur sur Internet » avec LiveMentor et j’ai appris BEAUCOUP de choses.

Si je prends du recul, les 3 nouvelles compétences liées à ce succès sont :

  • la Pédagogie en ligne (c’est très différent des formations présentielles)
  • le E-Marketing (comment donner envie à des inconnus de faire des formations avec moi)
  • le Coaching de stagiaires (je suis plutôt Mentor que Coach à la base)

Grâce au Mind Mapping, je peux décrire précisément ce que j’ai intégré dans ces domaines en « creusant » via des branches secondaires.

Si je reste au 1er niveau, je synthétise mais je n’identifie pas en PROFONDEUR mes nouvelles compétences.

Question 4 : Quelles sont mes principales ERREURS de l’année? »

Car oui c’est normal on fait TOUS des erreurs.

D’ailleurs j’aime beaucoup la phrase « Un expert c’est celui qui a fait le PLUS d’erreurs dans son domaine de compétence« .

Moi par exemple je suis resté un peu trop derrière mon écran d’ordinateur cette année.

Je me suis concentré sur le développement de mon système automatisé.

Mais en fait la plupart de mes stagiaires (et les plus grosses commandes) sont venues de personnes que j’avais rencontré après l’une de mes conférence, après un Atelier animé pendant colloque etc…

Heureusement l’Humain aime encore le contact Humain…

Mais c’est aussi lié à ma 2ème erreur de l’année.

Je n’ai pratiquement pas investi dans la publicité en ligne (Facebook en l’occurrence).

Et oui ça m’énerve un peu d’augmenter les bénéfices d’une société qui ne paie pratiquement pas d’impôts.

Ou en tout cas qui n’investit par une partie de ses ÉNORMES bénéfices dans des projets sociétaux.

A vous d’identifier vos erreurs de l’année et surtout POURQUOI ce sont des erreurs.

Cela peut vous aider à arrêter une action ou un projet.

C’est difficile pour son égo (et pour son cerveau) mais il vaut toujours mieux FAIRE MOINS mais FAIRE MIEUX.

Question 5 : « Ais-je des regrets concernant cette année? »

Cette question va permettre d’aller chercher des idées qu’on a sûrement eu durant l’année mais qu’on a jamais mis en place.

On en a tous et on peut perdre du temps à se dévaloriser en pensant « Je suis nul, je n’ai pas réussi ».

Moi suite à la lecture du livre « L’art de la Victoire » du fondateur de Nike » (lorsque j’étais à Tenerife pour faire du kitesurf), je me suis dit qu’il me fallait des « athlètes » du Mind Mapping à sponsoriser.

Les meilleurs coureurs sont TOUS sponsorisés par des marques de chaussures et il véhiculent en PERMANENCE l’image de la marque dans le monde entier.

Mais je n’ai finalement pas identifié mes « athlètes » et pour l’instant je ne travaille pas sur ce concept.

Je pourrais aussi citer le fait que je n’ai pas réalisé autant de vidéos sur Youtube que je voulais.

Et que je n’ai pas mis en place une Certification finale pour mes formations afin de gamifier le parcours des apprenants.

Concernant VOS regrets.

Une fois ces idées identifiées il va falloir réfléchir si finalement c’est une bonne chose qu’elles ne se soient pas réalisées.

Vous pouvez ici faire appel à votre INTUITION.

Si votre intuition vous dit que ce n’était pas si intéressant comme idée, vous pouvez faire définitivement une croix dessus.

Mais si vous pensez que ces idées méritent vraiment d’exister il va falloir CHANGER quelque chose dans votre organisation.

Car si vous ne l’avez pas fait l’année, il y a de grandes chances que ce soit aussi difficile cette année.

Question 6 : « Quelles sont les 5 améliorations que je peux faire rapidement? »

C’est la dernière question et c’est celle qui va pouvoir faire le lien avec la nouvelle année.

Vous ne pouvez y répondre que lorsque vous avez répondu aux autres.

J’ai volontairement limité à 5 items car ce n’est pas le tout de les identifier.

Il faut surtout LES METTRE EN PLACE.

Pour chaque idée d’amélioration, il faut ainsi CREUSER sur QUAND & COMMENT vous allez passer à l’action.

Je vous conseille d’en faire au minimum une LISTE que vous accrochez en face de votre bureau sur un Post-it.

Vous signez en bas pour vous engager.

Cela prend 2 minutes et je suis sûr que ce fichu bout de papier va vous donner la MOTIVATION pour changer.

Et si vous cherchez une autre façon de travailler qui permet de passer de l’efficacité à l’EFFICIENCE pour accomplir les projets qui vous tiennent à coeur, vous pouvez accéder à ma formation « Mind Mapping for Business« .

Elle a permis à de nombreuses personnes de ne plus être VICTIMES du temps…

4 réflexions sur “Comment faire son bilan professionnel de l’année écoulée ?

    1. Bonjour Nathalie ! Pour un mandat de 5 ans ça va prendre plus de temps car il faut aller chercher BEAUCOUP plus d’informations dans ta mémoire. Mais le principe reste le même effectivement ! Prends directement une feuille A3. 😉

  1. Merci beaucoup Benoit pour cet article très intéressant!
    Qu’entends tu par un « athlète de la carte mentale », quels sont tes critères?
    Bonne année 2020 et au plaisir de te voir la prochaine fois que tu es vers chez nous!
    Claire Alvernhe

    1. Hello merci Claire ! Je n’ai pas fait de carte mentale pour identifier ce qu’est un « athlète » pour moi mais j’ai quelques mots clés : entrepreneur(e), reconnu(e), bienveillant(e), humble, engagé(e). Tu penses à quelqu’un ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.